Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Règlementation ramassage de sable, galets ou coquillages vides

Crédit photo: Sardegna Rubata e Depredata

Règlementation française : Article L321-8

Les extractions de matériaux sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre, directement ou indirectement, l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais, vasières, zones d'herbiers, frayères, gisements naturels de coquillages vivants et exploitations de cultures marines.

 

sable éolien

Seul le « sable éolien » (celui qui a été déplacé par le vent sur les trottoirs par exemple) peut-être pris sans problème.

 

Une infraction passible de 1 500 euros d’amende

Dans les faits, les petites collectes de sable ou de coquillages ne sont pas sanctionnées. En revanche, en prélever en grande quantité est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 €. Les ramasseurs s’exposent, en effet, à une contravention de grande voirie pour atteinte au domaine public maritime (DPM).

 

En Normandie, le ramassage est proscrit depuis 1975

En Normandie, où le ramassage est proscrit depuis 1975, une réduction de près de 50% du nombre de ces cailloux typiques de la région, par rapport au stock du XIXème siècle, a été observée. Un phénomène dû aux courants marins et au vent, mais aussi à des facteurs humains. Les galets sont parfois récoltés par les promeneurs pour refaire leur salle de bains, leur parterre de fleurs, ou agrémenter leur jardin.

 

Aucune réglementation pour le bois flotté

Concernant la collecte du bois flotté, prisée par certains promeneurs pour réaliser des objets de déco, aucune réglementation officielle n’existe.

 

Vente sur les réseaux sociaux

Pour le plus grand bonheur des arénophiles -collectionneurs de sable-, depuis quelques mois, un petit business a en effet fleuri sur les réseaux sociaux : la revente de sachets de sable. Certains passionnés sont prêts à dépenser 5 euros les 100 grammes pour agrémenter leur panoplie. Disponible sur un site d'enchères en ce moment : du sable d'Ajaccio, d'Argelès-sur-Mer, de Guadeloupe, de Martinique ou encore de l'Ile Maurice...

 

Attention sur les plages de Sardaigne

Depuis 2016, la Sardaigne a décidé de sanctionner les visiteurs qui souhaitent rapporter dans leurs valises en souvenir du sable ou des coquillages.

 

Un britannique d'origine italienne s'est vu infliger une amende de 1.000 euros le 8 août.

Sur l'île, les sanctions peuvent s'élever jusqu'à 3.000 euros en cas de contrôle.

 



06/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1615 autres membres