Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

carènes, œuvres vives

Ce sont l'ensemble des lignes longitudinales et transversales qui forment le dessin de la coque dans sa partie immergée

Carènes planantes

V constant de l'avant à l'arrière du bateau et plus ou moins accentué

 

  • V dont l'angle est fermé (angle aigu)
    • Inconvénient: Demande plus de puissance (motorisation plus élevée) pour déjauger et accéder à une vitesse élevée. Gîte à l'arrêt
    • Avantage: possède un très bon passage dans les vagues

 

  • V dont l'angle est ouvert
    • Inconvénient: A tendance à taper dans le clapot
    • Avantage: demande moins de puissance moteur et possède une meilleure stabilité à l'arrêt

 

  • V évolutif : fermé à l'avant et s'ouvrant vers l'arrière
    • Si vous ne cherchez pas le côté sportif en permanence c'est le compromis idéal entre la vitesse, un bon passage dans la mer et la stabilité à l'arrêt

 

Carènes à déplacement

C'est un bateau qui s'il pèse 500 kg déplace 500 litres, mais également 800 kg d'eau qu'il devra pousser.

Selon le principe d'Archimède "tout corps plongé dans un fluide éprouve une poussée verticale, dirigée de bas en haut, égale au poids du fluide qu'il déplace" ce qui implique que plus le bateau va accélérer et plus il plus il va subir de poussé contraire ne lui permettant pas d'accéder à des vitesses élevées.

  • Il ne déjauge pas donc consomme
  • Devant pousser l'eau il ne pourra pas accéder à des vitesses élevées
  • le fond de la coque est légèrement en V
  • Il possède une quille longue et profonde lui procurant une meilleure stabilité

 

Carènes semi planantes ou à semi déplacement

  • V profond sur la partie avant
  • V s’adoucissant progressivement vers l’arrière lui donnant une bonne portance.
  • Bateau naviguant semi-déjaugé
  • Le fond de la coque possède une quille longue peu profonde permettant améliorer le contrôle du cap.
  • La vitesse est supérieure à celle d’une coque à déplacement

 

Carènes catamaran

Elles sont formées de deux coques reliées entre-elles par une plateforme.

 

L’air circulant dans le tunnel formé par les deux coques créer un phénomène de portance favorisant les performances.

 

  • Très bonne stabilité
  • Espace de vie à bord important
  • Bonnes performances de vitesse

 

Carènes ailes de mouette ou cathédrales

En forme de W (reprenant le principe des catamarans) on ajoute une coque centrale formant ainsi un double tunnel.

  • Très bonne stabilité
  • Motorisation raisonnable

 

Comment faire flotter de l'acier

Il suffit de creuser le milieu pour que le poids baisse par rapport au volume.
Si l'on ne peut pas le creuser on le solidarise avec une matière de faible densité pour en augmenter le volume tout en n'augmentant que légèrement le poids.

 

Step

Perpendiculairement à la coque on observe un ou plusieurs décrochements qui décollent l'eau de la coque en créant un coussin d'air permettant de favoriser la portance

 

Virures

 

Nervures longitudinales

 

  • Augmente la portance lors du déjaugeage
  • Augmente l’accroche dans les virages.

 

Bouchains

Arrête formée par la liaison entre le fond de la coque et le franc-bord.

 

  • Vif
  • arrondi
  • Inversé il favorise le déjaugeage et la stabilité du bateau.

 



25/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2023 autres membres