Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Histoire du bateau pneumatique PB (Paul Brot) et Zodiac : Souple et semi rigide

1896

C’est cette année qu’est fondée la société « Mallet, Mélandri et de Pitray » qui fût à l’origine de Zodiac.

Son créateur M. Maurice Mallet, célèbre aéronaute de la fin du XIXe siècle, participa au développement de la production des premiers ballons dirigeables de sport et de tourisme.

1909

L’entreprise prend le nom de « Zodiac »

1934 L'ingénieur inventeur du pneumatique

  • L'ingénieur Paul Brot (installé sur l'île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine) commercialisa ses semi rigides de façon artisanale sous la marque PB avec notamment des marchés pour la Marine Nationale avant de vendre ses brevets à la société Zodiac qui en industrialisa la fabrication à grande échelle.

 

  •  Pierre Debroutelle, ingénieur chez Zodiac, lance un prototype de kayak pneumatique deux places

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Pierre-De-Broutelle.jpg

 

 

Pour plus d'info sur Pierre De Broutelle

 

Et sa page Facebook

1936

Le premier bateau, de forme catamaran et équipé d’une voile sortira  en 1936.

 

1937

    1937, l'Aéronavale commande une embarcation capable de transporter des torpilles et des bombes. Pierre Debroutelle met au point un nouveau prototype, en forme de U, équipé de deux chambres à air latérales réunies par un tableau de bord en bois : le véritable ancêtre du bateau pneumatique Zodiac moderne.

     

    https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/1er-bateau-pneumatique.jpg

    1950

    Des décrets ministériels rendent obligatoires la présence de radeaux pneumatiques à bord des navires de commerce et de tous les bateaux de pêche de plus de 25 tonneaux.

    1952 Traversée de l’Atlantique

     

    https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/bateau-pneumatique-societe-de-loisir.jpg

    Zodiac, présidé par Richard Desanges mène une politique de reconversion dans l'industrie du loisir.

     

    https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Alain-Bombard.jpg

     

    La célèbre traversée de l’Atlantique à bord d’un Zodiac III (L'Hérétique) de 4,65 mètres de long, bâché et gréé d'une voile d'Optimist par Bombard (le docteur parisien en biologie humaine), popularisa la navigation en bateau pneumatique.

     

     

    • Premier essai : le 25 mai 1952 avec un marin anglais de rencontre, Jack Palmer: Après 18 jours d'errance, ils touchent terre aux îles Baléares puis se font remorquer à Tanger

     

    • Deuxième essai : Bombard reprend seul la mer le 13 août 1952.  

     

    Départ de " L'Hérétique " à Monaco

     

    • Les premiers jours, il se nourrit comme prévu d'eau de mer et de jus de poissons pour son expérience survie en mer.

    L' Hérétique, fait escale à Casablanca

     

     

    • En difficulté, il a de la chance de croiser le cargo l'Arakaka à qui il fait signe. Le capitaine l'embarque à bord, corrige son erreur de navigation de 600 milles et lui donne un repas. il finira par toucher terre à la Barbade le  après 113 jours de mer. Il est dans un état de santé déplorable : souffrant d'anémie et ayant perdu 25 kilos, il doit être hospitalisé.

     

     

    Alain Bombard, le naufragé volontaire, retour sur son exploit

     

    1956 Radeau de survie gonflable

     

     

    Après avoir démontrer qu'un naufragé pouvait dériver longtemps et survivre plusieurs semaines dans une embarcation, Alain Bombard à mis au point un radeau de survie gonflable. Il en fait la démonstration sur la Seine près du Pont d'Iéna, en face de la Tour Eiffel.

    1958 Tantative de franchissement de la Barre d'Etel

     Alain Bombard tente le 3 octobre 1958 de franchir à bord de son embarcation la « barre d'Étel », grande lame à l'embouchure de la ria formée par la conjonction de la marée descendante, d'un banc de sable et de la houle par fort vent du large. Le radeau pneumatique Bombard, largué à onze heures par le remorqueur le « Ville d’Etel », est vite retourné par un rouleau. Le bateau de sauvetage local Vice Amiral Schwerer II (dont c'est la première sortie) se porte à son secours, mais un orin (une haussière, ou l’ancre flottante du canot) se prend dans son hélice et la bloque, mettant le canot en travers des brisants. Le Vice Amiral Schwerer II chavire sous l'effet d'un autre rouleau. Le remorqueur le « Ville d’Etel », présent sur zone, récupère quatre hommes réfugiés sur la coque retournée du canot. Le bilan est de neuf morts (dont huit Ételois), quatre occupants du canot de Bombard et cinq marins sauveteurs. Une polémique nationale s'en est suivie sur la responsabilité d'Alain Bombard qui entre dans une phase de dépression et tente de se suicider en 1963.

     

    1961 L'Amphirite : le plus long pneumatique

    https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Amphirite.jpg

    Transport de l'Amphirite du Commandant Cousteau le plus long pneumatique

     

    1965 Alain BOMBARD en difficulté

     

    Revers de fortune pour Alain Bombard qui se voir obliger de vendre ses deux bateaux, La Coryphène et Le capitaine Cap. La gravité du visage d'Alain Bombard montre le désarroi de cet homme qui voit ses deux bateaux vendus pour des sommes dérisoires.BERNADAC interviewe Alain BOMBARD sur ses problèmes, ce qu'il compte faire. Alain Bombard raconte ses ennuis, sa dépression nerveuse et tentative de suicide, ses déceptions.

    1967 Georges Hennebutte le premier à franchir la Barre d'Etel

    En septembre Georges Hennebutte (industriel biarrot, pionnier de l'utilisation des stratifiés fait partie des 4 premiers surfeurs de la côte basque en 1956) sur son pneumatique l’Espadon 422 équipé d’un moteur hors-bord Evinrude de 40cv décide de franchir la barre d’Etel pour montrer à l’administration française l’utilité des bateaux pneumatiques pour le sauvetage en mer. Il la franchira et reviendra à terre.

     

     

    1980

    Les activités traditionnelles dans la marine sont renforcées par l'acquisition des divisions marine et aéronautique de Bombard-L'Angevinière et de Sevylor en 1981, premier fabricant européen d'objets gonflables.

    2007

    Rapprochement de la Branche Marine de Zodiac avec Jandy Pool Products, pour créer Zodiac Marine & Pool  

    2012

    le groupe Zodiac Marine & Pool a cédé ses activités marine de loisir au fond de retournement Opengate Capital

    2015

    • L’entreprise Z Marine, qui fabrique les bateaux pneumatiques Zodiac se trouve en cessation de paiement puis placée en redressement judiciaire

     

    • L'investisseur français Energetic Developpement, dirigé par Dominique Heber-Suffrin, reprend la branche Nautisme de Z Marine, à savoir la conception, la fabrication et la commercialisation de bateaux sous les marques Zodiac, Bombard et Avon, aidé par Converteam deux autres industriels, Pierre Bastid et Florent Battistella pour le financement.


    11/11/2015
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au site

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 2431 autres membres