Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

France : La Solitaire du Figaro

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/affiche-2018-la-solitaire-du-figaro.jpg

 

La Solitaire du Figaro – Eric Bompard Cachemire est une course monotype, sans assistance, au temps, qui se dispute par étapes. Chaque étape constitue une course. Le classement au temps de chaque étape ainsi que le classement général au temps attribuent des points au Championnats de France de Course au Large en Solitaire.

  • De 1970 à 1979 la course est organisée par le journal L'Aurore, puis en 1980 le quotidien Le Figaro rachète L'Aurore et devient le principal sponsor de l'événement.
  • De 2003 à 2008, le lunetier Alain Afflelou est un sponsor associé. Le nom de la course devient alors officiellement « La Solitaire Afflelou Le Figaro ».
  • De 2008 à 2011, c'est le constructeur automobile Suzuki qui remplace le sponsor précédent, la course se nomme alors La Solitaire du Figaro Suzuki.
  • En 2011, elle devient « La Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire ».

Accès au site

 

Ainsi que sur :

 

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Logo-Facebook.png

 

 

et son jeu en ligne :

 

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/logo-virtual-regata.png

2018

Parcours globale de La Solitaire URGO Le Figaro 2018

Parcours globale de La Solitaire URGO Le Figaro 2018

Etape 1: Le Havre --> Baie de Saint-Brieuc

DÉPART DE LA COURSE : 26 AOÛT 2018  13H – LE HAVRE

Arrivée prévue le : 29/08/2018

Distance : 570 Milles

Après un départ technique dans la baie du Havre le dimanche 26 août, les marins de la 49ème édition de La Solitaire URGO le Figaro parcourront la Manche en tous sens. Après être allés chercher une bouée de dégagement devant Deauville, ils s’élanceront pour une première Transmanche. Les 90 milles nécessaires pour rejoindre Owers à l’Est de l’Ile de Wight seront la véritable mise en bouche de la course. Dans cette zone de fort traffic où cargos côtoient bateaux de pêche et de plaisance, la première nuit en mer maintiendra les marins dans un état de concentration extrême. Et cette cohabitation ne devra pas leur faire oublier de soigner leur trajectoire à l’approche des cotes anglaises aux risques de laisser filer les plus précis.

Ce premier passage délicat passé, les navigateurs se dirigeront vers la pointe Sainte Catherine au sud de l’Ile de Wight. Les coureurs auront alors libre choix dans leur stratégie : naviguer au plus près des blanches côtes anglaises pour réduire les effets du courant ou espérer un vent plus soutenu un peu plus au large.

Wolfrock laissé à bâbord, cap plein Sud jusqu’à la Grande basse de Portsall pour une seconde Transmanche avant de longer les côtes bretonnes d’ouest en Est. Ils ne pourront poser pied à terre qu’après avoir déjoué les forts courants autour de Guernesey puis Serk et être revenus sur le Port du Légué, arrivée de cette 1ère étape.

 

Etape la plus longue en distance, la mise en jambe devrait durer au moins 3 jours et demi imposant trois nuits en mer. Les coureurs seront déjà dans le grand bain !

 

Etape 1

 

 

Etape 2 : 
Baie de Saint-Brieuc --> Ría de Muros-Noia

DÉPART : 2 septembre 2018 - 14h

Arrivée prévue le 5 septembre 2018

Distance : 520 MN - 963km

A peine remis de leur première étape, les coureurs repartent pour une épreuve hauturière. Le départ sera donné le dimanche 2 septembre à 14h00 en Baie de Saint Brieuc. Si les courants descendants accompagneront les coureurs dans leurs premières heures de course, il ne faudra pas musarder car la première bascule les forcera rapidement à aller jouer dans les cailloux. Dans ces zones piégeuses, quilles et safrans devront être sous haute surveillance.

Après avoir laissé Ouessant à babôrd, le long tronçon hauturier de 370 milles dans la grande largeur du Golfe de Gascogne réservera, comme à son habitude, toute une étendue de possibles aux coureurs. Un vent de Nord-Ouest et une houle porteuse pourraient favoriser une descente rapide mais un flux de Sud-Ouest soutenu avec une houle croisée allongeraient forcément cette route déjà longue.

La deuxième difficulté se situera au passage du Cap Finisterre où les positions seront déjà bien définies. Zone de pêche ventée, la visibilité pourrait en plus être réduite par la présence fréquente de bancs de brouillards. Brume sur esprits embrumés, la redondance pourrait piéger des marins manquant de lucidité en fin d’étape.

 

L’arrivée en Galice une vingtaine de milles plus tard devrait réchauffer les esprits et pourrait se prolonger si la Baie de Portosín bien abritée, réduisait le vent à son plus léger souffle.

Etape 2

Etape 3 : Ría de Muros-Noia —> Saint Gilles Croix de Vie

DÉPART : 8 septembre 2018 à 14h00

Arrivée prévue le 11 septembre 2018

Distance : 440 MN

Cette troisième étape offrira aux marins une nouvelle navigation très hauturière. Une difficulté technique attendra les coureurs dès le départ, tant les composantes thermiques encore présentes en cette saison rythmeront la sortie de la baie de Portosin.

Extirpés de la péninsule ibérique, les figaristes seront quittes pour une nouvelle traversée du Golfe de Gascogne, mais dans la diagonale cette fois, pour aller chercher la marque Sud Banc de Guérande. Gérer les bascules, composer une nouvelle fois avec des vents puissants ou inexistants…parcourir des milles supplémentaires pour contourner une dorsale, autant de facteurs qui pourraient augmenter le temps de course malgré une étape certes plus courte en distance.

En somme 400 milles où chacun aura toute latitude pour déployer sa propre stratégie sans faire dans la demi-mesure.

 

Ils termineront cette troisième étape par un petit segment d’une quarantaine de milles pour rejoindre Saint Gilles Croix de Vie. Les brides seront alors lâchées et seule comptera la vitesse.

Etape 3

Etape 4 : Saint Gilles Croix de Vie —> Saint Gilles Croix de Vie

DÉPART : 13 septembre 2018

Arrivée prévue le 14 septembre 2018

Distance : 165 Miles

La dernière étape, si elle est la plus courte, requerra tous les derniers instants de lucidité des coureurs qui auront déjà effectué plus de 1500 milles nautiques. Car cette dernière étape va mener les marins sur une route insulaire autour des îles charentaises et vendéennes.

Ils passeront dans un premier temps entre la Rochelle et l’île de Ré, là où les zones tampons sont fréquentes. Les nuits se mettront au diapason colorimétrique de la « ville blanche » car le sommeil devrait être réduit à quelques minutes glanées ici et là.

Les marins en course rejoindront ensuite le plateau de Rochebonne, là où ils ont vécu leurs heures les plus tempétueuses sur l’édition 2017 de La Solitaire URGO Le Figaro.

 

Ils contourneront ensuite l’Ile d’Yeu par l’ouest et joueront avec les dévents ordinaires autour de ce territoire insulaire. Ils reviendront enfin sur Saint Gilles Croix de vie et franchiront l’ultime ligne d’arrivée qui consacrera le 49 ème lauréat de La Solitaire URGO Le Figaro.

 

Etape 4

Calendrier des salons et manifestations nautiques

 

2017

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Affiche-2017-la-solitaire-du-figaro.jpg
 

 

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Solitaire-du-figaro-virtual-regatta.PNG

 

2015

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/LA-SOLITAIRE-FIGARO-2015.png

 

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/LA-SOLITAIRE-DU-FIGARO-2015.jpg

2014

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/LA-SOLITAIRE-DU-FIGARO-2014.jpg

2013

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/la_solitaire_figaro_2013.gif

2012

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/LA-SOLITAIRE-DU-FIGARO-2012.jpg

 

 

 



14/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres