Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Comment pêcher l’ormeau ou haliotis

Photo L’écho de l’argoat/Fanch Le Pivert

 

Quand le pêcher ?

Lors des grands coefficients de marée, à partir de 100, dans les zones rocheuses de la côte nord-bretonne.

Ce mollusque compte parmi les fruits de mer les plus recherchés pour sa chair exquise.

L’ormeau se pêche à marée basse évidemment, mais à forts coefficients, dans les rochers et cailloux au plus près de l’eau, des endroits rarement découverts

(prenez garde de ne pas vous retrouvez encercler par la marée montante !).

 

Où le pêcher ?

 

Photo L’écho de l’argoat/Fanch Le Pivert

 

L’ormeau vit dans dans l’eau peu profonde oxygénée par les vagues.

On le trouve dans les zones rocheuses.

Il vit solidement accrochés sous les cailloux, grâce à son corps qui agit comme une ventouse.

Il affectionne aussi les failles où il peut se cacher de la lumière. L’ormeau est un animal nocturne.

Il se nourrit essentiellement d’algues, qu’il broute. La présence de laminaires (longues algues brunes) est un bon indice pour le trouver.

 

Comment le pêcher ?

©L’écho de l’argoat/Fanch Le Pivert

 

Il est indispensable d’être outillé pour pêcher l’ormeau, pour pouvoir le décrocher de son support rocheux (la force de la main ne suffira pas).

Certains pêcheurs le repèrent à l’oeil en scrutant sous les cailloux ; d’autres tâtent le dessous des rochers.

Une autre technique consiste à soulever les pierres une à une, en prenant garde de les remettre à leur place ensuite.

La pêche à l’ormeau est très réglementée : pas plus de 20 mollusques par personne et par marée. 

Les règles à respecter

  •  La taille : à la pêche à pied, il y a une taille de capture pour chaque espèce. Pour l’ormeau, elle est de 9 cm (longueur).
  • Le nombre : il est interdit de pêcher plus de 20 ormeaux par personne et par marée. Interdit aussi d’avoir la tête sous l’eau pour le pêcher.
  • L’environnement : Il convient également de remettre les pierres soulevés à leur place, afin de protéger le biotope. Important aussi, la pêche de l’ormeau est autorisée du 1er septembre au 14 juin.
  • Le matériel : pas de matériel tranchant pour le décoller du rocher. L’ormeau est hémophile, en cas de blessure, il est condamné (embêtant quand il ne fait pas la taille).

Sourcces L’écho de l’argoat

Vidéo de pêche

 



31/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2339 autres membres