Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Comment choisir des jumelles pour le bateau

Deux types de jumelles

 

A prismes de Porro

 A prismes en toit

Aussi appelés de « type H »

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Jumelles-Steiner-Navigator-Pro-7x30-Kompass.jpg https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/Jumelles-en-toit.png

L'oculaire et la lentille frontale sont décalés

La mise au point s'effectue en déplaçant l'oculaire

 Le prisme est contenu dans un tube

La mise au point s'effectue en déplaçant un groupe de lentilles

 

Sans les prismes, l’image serait à l’envers

 Deux types de verre

 

  • BK-7, ou verre au borosilicate

C'est le verre optique le plus utilisé qui possède d’excellentes propriétés de transmission lumineuse.

Il présente une pupille de sortie carrée

 

  • BaK-4, ou verre au baryum

Il est considéré comme le meilleur verre, permettant de fabriquer des jumelles plus courtes et plus compactes.

Il présente une pupille de sortie plus ronde se traduisant par une meilleure transmission de la lumière ainsi qu'une netteté sur tout le champ de vision

 

Comment reconnaitre les types de verre

https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/BaK4-VS-BK7.png

Photo Ricoh

 

 

Il faut regarder le bras tendus la pupille de sortie: Si vous voyez un carré, les jumelles ont des prismes BK-7

Choix du grossissement

Dans le monde du nautisme les jumelles doivent être étanches et munies d'une courroie de flottaison.

Elles ne doivent pas dépasser le grossissement de 7x car au delà suite au manque de stabilité du bateau un inconfort se fera sentir du au bougé. Il est conseillé de prendre des jumelles de type 7x50.

Grossissement

En partant du principe que l'on prend des jumelles de 7x, cela veut dire que le sujet situé à 700 m apparaîtra 7 fois plus prêt donc rapproché à une distance de 100 m.

 

Diamètre de l'objectif

C'est le second nombre qui caractérise une paire de jumelles et on conviendra de sélection un diamètre de 50.

Plus le diamètre est grand et plus la quantité de lumière qui pénètre dans les jumelles est grande, procurant une meilleure qualité de l'image et de la luminosité.
Attention tout de même car plus on recherche du grossissement ou un diamètre important et plus le poids et l'encombrement augmentent rendant l'utilisation sans support délicate surtout sur un bateau qui n'est pas stable.
Il faut savoir que pour un même diamètre d'objectif, un grossissement plus important que 7x diminuera la luminosité.

Cercle oculaire

C'est le cercle de la lentille arrière (oculaire) le plus proche de vos yeux.

Le diamètre du cercle oculaire est le résultat de la division du diamètre de l'objectif (50) par le grossissement (7x) soit dans notre cas 7.14 mm.Ce chiffre doit être supérieur à celui de la pupille de l’œil qui varie de 2 à 7 mm chez l'être humain.

Indice de luminosité

C'est la quantité de lumière en utilisation de jour que la paire de jumelle pourra restituer.

Dans notre cas en mettant au carré le diamètre oculaire de 7.14 mm on obtient un indice de luminosité de 51.

 

Indice crépusculaire

Cela ne nous concerne pas trop car c'est plus à prendre en compte pour des jumelles d'astronomie.

C'est la quantité de lumière en utilisation de nuit que la paire de jumelle pourra restituer.

Dans notre cas en calculant la racine carrée du diamètre de l'objectif (50 mm) multiplié par le grossissement (7) cela nous donne 18.7.

Largeur de champ

Cette donnée est importante car plus le champ est large et plus il est facile de suivre un sujet en mouvement.

C'est la largeur de champ visible à 1000 mètres de distance.

Attention car plus le grossissement est élevé et plus le champ diminue.

Bonnettes rétractables

Fixées sur l'oculaire elles peuvent être soit repliées soit rétractées (lorsqu'elles sont coulissantes "Twist-up") afin de permettre aux porteurs de lunettes de positionner leur yeux à la bonne distance.

Réglage oculaire

  1. Ecartement entre les deux oculaires. Ecarter ou rapprocher les deux oculaires de manière à obtenir une seule image devant les yeux.
  2. Molette centrale à régler en premier. Elle permet de faire la mise au point sur l'oeil gauche en fermant l'oeil droit jusqu'à l'obtention d'une image nette.
  3. Molette de réglage (correction dioptrique) sur l'objectif droit. Elle permet une fois la molette centrale réglée de faire la mise au point sur l'oeil droit en fermant l'oeil gauche.

Compas

Certaines  jumelles sont équipées de compas de relèvement intégré pour la navigation



04/04/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2082 autres membres