Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Les tables solunaires pour la pêche

La théorie a été énoncée en 1926 par John Alden Knight

 

La théorie solunaire (Sol pour le soleil et Lunar pour la lune) est une hypothèse selon laquelle les animaux et les poissons se déplacent en fonction de l'emplacement de la lune par rapport à leur corps.

 

Tois facteurs sont déterminants :

  • le soleil,
  • la lune,
  • la marée

La pêche en eau salée

  • Les marées sont connues depuis longtemps comme un facteur qui contrôle le comportement des poissons.
  • Au fur et à mesure que les recherches de Knight progressaient, il a découvert que, plutôt que de se contenter de marées, la relation entre la lune et les positions du soleil les unes par rapport aux autres peut être le facteur déterminant.
  • En plus de l'heure de la lune ( lever de lune ) - lune vers le bas, ses recherches ont déterminé qu'il y avait des moments intermédiaires de la journée qui se sont produits entre les deux grandes périodes.
  • De cela il établit qu'il y avait des périodes majeures (moon up - moon down) et des périodes mineures. Knight a publié la première table de Solunar en 1936.

 Les tables solunaires

Les tables solunaires sont des tables que les pêcheurs utilisent pour déterminer les meilleurs jours du mois et les heures de la journée pour attraper le poisson. 

  • Connaître l'heure des marées, du lever et du coucher du soleil aide les pêcheurs à prédire quand les poissons vont mordre.
  • Le poisson se nourrira, deviendra plus actifs, plus vivants, pendant les périodes solunaires.

En utilisant ces tables, un pêcheur peut dire quand la lune est directement sous le pied ou au-dessus.

  • L'activité la plus forte se produit lorsqu'il y a une pleine lune ou une nouvelle lune et qu'elle est la plus faible quand il y a un quart de lune ou une lune trois quarts.
  • C'est parce que la force gravitationnelle combinée de la lune et du soleil est la plus forte lorsque les deux sont directement au-dessus ou directement au-dessous de nos têtes.

Les gens ont maintenant accès à de meilleures données lunaires en raison de l'amélioration de la technologie que l'Observatoire naval américain exploite et aussi en raison de la disponibilité et de l'amélioration de la technologie GPS.

Ces nouvelles technologies ont permis à la théorie solunaire de générer des temps de pêche avec une plus grande précision.

Il est important de noter que les données dans les tableaux trouvés sur divers sites Web devraient être revérifiées périodiquement avec les données disponibles de l'US Naval Observatory, ainsi que comparées à d'autres fournisseurs de données solunaires réputés.

Les incohérences abondent en raison de la nature complexe des calculs de l'astrophysique et des anomalies connexes négligées qui sont nécessaires pour produire des résultats utiles.

Les transits lunaires qui ne se produisent pas pendant plus d'une journée, ou les temps associés qui s'écoulent plus de quelques minutes sont des indications d'un problème fondamental pour une position donnée et devraient être suspects.

Tous les fournisseurs de données devraient être vérifiés avant de supposer que les données présentées sont fiables ou exactes.

 John Alden Knight

Un site : Marrées  Pêche

 

Nous distinguons deux types de périodes solunaires:

  • Périodes majeures:

Elles durent approximativement 2 heures, bien qu'elles puissent durer dans certains cas, plus de 3 heures. Ces périodes commencent au moment du transit lunaire (quand la lune est au-dessus de nos têtes) et du transit lunaire opposé (quand la lune est sous nos pieds). Normalement, ce sont des moments quotidiens d'activité majeure des poissons. Ceux qui sont plus versés dans cette théorie affirment qu'il n'existe aucune espèce de poisson vif qui ne se nourrisse pas pendant une période solunaire majeure.

  • Périodes mineures:

Ce sont des périodes intermédiaires de plus petite durée (approximativement 1 heure) qui coïncident avec le lever et le coucher de la lune.

 

Pendant ces périodes on remarque aussi un accroissement de l'activité des poissons par rapport au reste du jour.

4 fois par jour lunaire ont lieu les périodes solunaires. Il est à rappeler qu'un jour lunaire dure environ 24 heures et 50 minutes. Donc, normalement en une journée (24h) nous trouvons 2 périodes majeures et 2 périodes mineures.

En outre, nous pouvons remarquer un accroissement de l'activité des poissons lorsqu'un lever ou un coucher de soleil se produit pendant la période solunaire.

 

Exemple

Les périodes solunaires nous indiquent les meilleurs moments de la journée pour pêcher à Le Pouliguen. Les périodes majeures correspondent au passage lunaire (passage de la lune par le méridien) et le passage lunaire opposé et durent environ 2 heures. Les périodes mineures commencent avec le lever et le coucher de la lune et durent environ 1 heure.

Lorsqu’une période solunaire coïncide avec le lever ou le coucher du soleil, nous pouvons espérer une activité plus importante que celle prévue initialement. Ces périodes avec plus d’activité sont indiquées en vert. Le graphique indique également les périodes de plus grande activité de l’année avec un grand poisson bleu sur la barre de la période.

 



12/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1207 autres membres