Guide de la Plaisance Mobile

Guide de la Plaisance Mobile
Pour recevoir les informations au fur et à mesure de leurs parutions cliquez sur ce bandeau défilant

Piqûre de rascasse

http://static.blog4ever.com/2012/03/678268/RASCASSE.JPG

Photo de Dein Freund der Baum

 

 

Les rascasses vivent camouflées dans les roches et possèdent comme la vive une glande à venin à la base de son épine dorsale (nageoire située sur le dos). Généralement on se fait piquer en la manipulant et en exerçant une pression sur cette épine qui libère le venin...

Les symptômes

  • Saignement abondant au niveau de la piqûre
  • La peau gonfle et devient dure
  • Grande douleur, des fourmillements et un engourdissement du membre piqué
  • Nausées ou vomissements
  • Vertiges et angoisses
  • Transpiration

A faire de suite

Il faut sortir de l’eau immédiatement car la douleur et l'engourdissement pourraient vous empêcher de nager.

Ce qu'il faut faire

  • Sortir la personne hors de l'eau et l'allonger.
  • Mettre le membre en hauteur.
  • Rassurer la personne piquée (c'est très douloureux mais pas dangereux).
  • Faire une désinfection locale.
  • Détruire immédiatement le venin en approchant une source de chaleur d'environ 50 °C (flamme de briquet, cigarette ) pendant environ 5 minutes du point de piqûre car le venin est thermolabile : il se se dissout à la chaleur.On peut tremper le membre dans l’eau chaude car le venin est détruit par la chaleur en une dizaine de minutes. On peut aussi marcher sur du sable chaud. Plus on attend pour appliquer une source de chaleur, moins efficace sera le traitement.
  • S'il y a infection il faut conduire la personne piquée vers un centre de soin 
  • La vaccination antitétanique doit être mise en ordre.

Ce qu'il ne faut pas faire

  • Ne jamais ouvrir la plaie.
  • Ne pas faire saigner la plaie.
  • Ne pas sucer la blessure pour aspirer le venin.
  • Ne pas poser de garrot sur le membre atteint.

Traitement après nettoyage

  • Des antalgiques seront utiles pour calmer la douleur.
  • Prendre un antihistaminique pour soulager ses symptômes.
  • Si les symptômes restent très importants plus de deux heures après l’accident ou si la plaie s’infecte, l’intervention d’un médecin est nécessaire.
  • En cas d’infection, une antibiothérapie est conseillée.

Remarque: le Centre Antipoisons de Marseille propose la technique du choc thermique pour traiter ce type de piqûre. Cette technique consiste en l’application d’une source de chaleur sur la piqûre pendant 2 minutes, suivie par l’application de glace enveloppée dans un linge (il ne faut jamais appliquer de la glace directement sur la peau).

 



29/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1080 autres membres